Le Maine Coon

 

    Cette race américaine comprend les plus grands chats domestiques. La très longue queue, avec la robe flottante et les plumets des oreilles, sont des caractères importants du Maine Coon. Il fait partie des races "naturelles".

    Malgré sa fourrure abondante et mi-longue, le Maine Coon ne réclame pas beaucoup plus de toilettage qu'un chat à poil court.

 

    Le Maine Coon doit la première partie de son nom à l'Etat du Maine où la race a été trouvée à l'origine. "Coon" est la forme abrégée de racoon (raton laveur), en référence à sa queue flottante et annelée rappelant celle de cet animal. Les habitants du Maine croyaient que le Maine Coon était le résultat de croisements entre chats et ratons laveurs. Naturellement de tels croisements sont génétiquement impossibles. Une explication plus plausible est que les ancêtres du Maine Coon furent apportés par des navigateurs.

   Le standard de la race ne fut fixé qu'en 1967 et il fallut encore dix ans pour qu'elle soit reconnue par des associations félines. Actuellement, le Maine Coon est très en vogue auprès des exposants et des éleveurs comme du grand public.

 

   Les Maine Coons sont des chats sans complications, amicaux et dotés d'un bon caractère. En règle générale, ils s'entendent bien avec les autres chats et, dans la mesure où ils ont été présentés jeunes, ne posent pas de problèmes avec les chiens. Ils sont extrêmement attirés par les adultes et les enfants.

    Ils sont très adaptables et se sentent aussi bien à la campagne que dans un appartement en ville. Si vous voulez avoir un Maine Coon en appartement, vous devez vérifier que le chat à toutes les possibilités de jouer afin de ne pas s'ennuyer.

    Les chatons Maine Coons, très joueurs et très curieux, ne changent pas de comportement en vieillissant. Si le Maine Coon aime faire une bonne partie de jeu et s'agite comme un fou, il connaît aussi des moments de calme absolu et de paresse qu'il passera roulé en boule sur vos genoux. La plupart de ces animaux aiment les caresses et les cajoleries, et considéreront le toilettage comme un agréable entracte dans l'existence quotidienne. Le Maine Coon n'est pas bruyant, mais sait bien donner de la voix pour demander quelque chose.

 

   La robe mi-longue du Maine Coon se nettoie d'elle-même et reste en bon état si elle est simplement brossée une fois par semaine.

   Le chat mue au printemps et en été, perdant notamment les longs poils de sa crinière. Naturellement, il faudra porter davantage d'attention au toilettage de la robe pendant cette période pour éviter que le chat n'avale les poils, par le brossage quotidien.

    Un Maine Coon qui apparaît régulièrement en expositions aura donc besoin d'un toilettage plus fréquent que celui qui demeure un simple animal de compagnie.

 

Corps :

   Le corps est plus long que haut avec un poitrail profond. Les membres, bien musclés, sont d'une longueur moyenne et les grands pieds arrondis portent des touffes de poils entre les doigts.

   Sa longue queue, ramenée le long du dos, doit au moins atteindre le cou.

 

Tête :

   La tête est moyennement large avec des pommettes hautes. Le menton puissant forme une ligne droite avec le nez et la lèvre supérieur. Vu de profil, le nez présente une courbe douce, mais en aucun cas un stop prononcé.

    Les oreilles sont grandes et larges à la base. Haut placées sur la tête, très écartées, elles se terminent en pointe. Les plumets d'oreille qui garnissent l'intérieur des pavillons sont une caractéristique de la race. Les touffes de lynx (petits plumets au sommet de l'oreille) sont très recherchés.

   Les grands yeux sont légèrement ovales et inclinés.

 

Robe :

   Le Maine Coon possède une robe dense et mi-longue avec un pelage notablement plus long sous le corps, sur les flancs et la queue. La présence d'une crinière est appréciée. Une robe courte ou une fourrure de même longueur sur la totalité du corps sera mal notée.

Elle n'est pas totalement développée avant l'âge de 18 mois à 2 ans, voir plus longtemps dans certain cas.

 

Couleurs :

   Le Maine Coon est élevé uniquement dans les couleurs dites "naturelles" des chats domestiques.

 

    La mode est aux chats géants et au look sauvage. Dans ce registre, le Norvégien est très proche du Maine Coon, son alter ego américain. Malgré leurs ressemblances aux yeux du profane, ces deux races rustiques sont différentes par bien des points.

Leurs têtes, tout d’abord n’ont rien de commun. Le Norvégien a une tête triangulaire, un profil droit et des oreilles dans le prolongement du triangle. Le Maine Coon a une tête cunéiforme, un museau carré, souvent comparé à une grosse boite d’allumettes ménagères, avec une cassure dans le profil et des oreilles dressées sur la tête. Enfin les corps des chats de ces deux races sont très différents : le Norvégien a un corps plus court, presque carré, avec une musculature assez ronde, tandis que le corps du Maine Coon est long et rectangulaire avec une musculature plate.

 

Retour à la page accueil